mercredi 6 juillet 2022 il est 06h38
Comment installer convenablement une lame de terrasse ?

Si vous voulez transformer votre jardin et lui donner un air asiatique ou sud-américain, alors nous vous conseillons les lames de terrasse.

Qu’elles soient en bois ou dans un autre matériau, tel que le composite, vous serez satisfait et vous verrez votre extérieur joliment modifié.

De plus, vous pourrez nettoyer facilement avec un jet d’eau ou juste un coup de balai, si nécessaire.

Mais comment poser les lames de terrasse et dans quel sens, mais aussi, comment les choisir ?

Nous allons tout vous dire dans cet article.

Qu’est-ce que des lames de terrasse ?

La lame de terrasse est définie comme un élément de base qui va permettre de construire une terrasse ou un plancher pour votre extérieur.

Les lames de terrasse demandent à être juxtaposées, afin de créer une surface, qui sera grande ou petite, selon le nombre de lames qui auront été utilisées.

Il existe plusieurs matériaux qui permettront de faire des lames de terrasse, nous citerons, le PVC, le bois composite, ou le bois normal, voire exotique.

Le bois reste le meilleur matériau utilisé, grâce à sa texture, mais aussi grâce à sa densité, et bien sûr, son charme spécial. Cependant, le bois composite, qui revient moins cher, est de plus en plus utilisé.

Les terrasses en bois sont très prisées et demandées.

Les lames de terrasse en bois vont se présenter sous forme de planches longues et rectangulaires, qui vont ressembler beaucoup à des lames de parquet. Pour qu’elles puissent bien tenir, elles seront posées sur des lambourdes, avec un écart de 40 cm. Ce qui va permettre un espacement idéal pour une terrasse qui sera autonettoyante, ainsi tout ce qui est poussière et eau vont vite disparaître.

Vous pourrez trouver dans le commerce beaucoup de formats de lames de terrasse, ce qui vous donnera un bon choix, pour cette dernière.

L’avantage des terrasses en bois, c’est que les lames sont très faciles à poser, vous pourrez même le faire tout seul.

Le prix, quant à lui, pourra varier de 15 à 100 euros le m², selon le bois ou le matériau que vous aurez choisi.

Quels sont les critères de choix des lames de terrasse en bois ?

Ces critères vont se baser en premier lieu sur :

  • L’essence de bois ;
  • Les différents types de bois ou du matériau ;
  • Les différents types de traitement de bois ;
  • La couleur et l’aspect ;
  • La largeur et la longueur ;
  • Le type de pose et l’entretien.
Voir également  Où acheter des lames de terrasse en pin classe 4 sans noeud ?

Les essences de bois proviennent généralement des bois exotiques, comme l’ipé, le teck, le massaranduba, le doussié, le cumaru, etc., mais aussi, européen comme : le pin, l’épicéa, le douglas, et le mélèze.

L’échelle de classement se situe de 1 à 5. Plus le bois est résistant et plus le classement est élevé, c’est le cas des bois classés 4 et 5.

Le bois composite est composé, quant à lui, de 50 % de bois recyclé et de 50 % de Polyéthylène ou bien de PVC. Il est bien entendu que le bois composite ne donne pas le même rendu naturel que celui du bois naturel, mais son avantage est son prix beaucoup moins cher et qu’il soit imputrescible.

Comment poser les lames de terrasse en bois ?

Les lames de terrasse se posent soit sur des dalles en béton stabilisatrices, soit des plots en béton ou en vérins réglables.

Les lames de terrasse se posent dans le sens de la longueur, mais vous pourrez le faire comme vous voulez, dans le sens de la longueur ou autre. La première chose à faire, c’est de les poser correctement, mais aussi avec des lames de qualité.

Il faut tout d’abord réaliser l’ossature, c’est ce qui va supporter vos lames.

L’ossature est composée d’un solivage et d’un lambourdage. Le solivage va constituer la première structure et le lambourdage va constituer l’interface qu’il y a entre les solives et les lames de terrasse, le lambourdage est appelé le platelage.

Poser la première lame à une extrémité tout en laissant 10 mm d’espace par rapport aux bâtis. Il faudra veiller à avoir une bonne ventilation en laissant 10 cm entre le sol et les lambourdes. L’écartement des lames doit être de 3 à 12 mm. Une lame doit être soutenue à chaque extrémité par 3 lambourdes minimum. Posez ensuite le reste des lames par vissage, directement sur les lambourdes, en prenant soin de percer les trous auparavant sur les lames avant de les visser. Toujours laisser un petit espace entre les lames, pour permettre l’écoulement de l’eau.