mercredi 6 juillet 2022 il est 07h42
Estimation d’une maison pour une succession

À la mort des parents, il est important de connaitre la valeur des biens que doivent hériter les enfants. Ceci permettra aux enfants du défunt de savoir à peu près combien vaut leur héritage. Cependant, bon nombre de personnes concernées ne savent pas qu’il existe une procédure à faire avant la récupération des biens. Pour cela, ils doivent se rapprocher d’une administration fiscale afin de déclarer les biens immobiliers et autres. Vous découvrirez dans cet article, les raisons et le déroulement de l’évaluation d’une maison.

Les raisons importantes pour l’évaluation d’un logement

Évaluer les biens immobiliers des parents après leur mort est un processus important et exiger par l’administration fiscale. Cependant, c’est les héritiers qui sont aptes à évaluer la valeur des biens que ça soit un appartement, un immeuble ou une maison. La déclaration de revenus de la valeur marchande des biens immobiliers permettra aux autorités de savoir ce qu’il faut verser aux héritiers.

Vous devez savoir que l’évaluation des biens immobiliers d’un défunt n’est pas un simple processus. C’est une démarche qui est assez délicate et complexe. En effet, ils existent de nombreux critères qui seront examinés par l’administration dans plusieurs domaines. Dans ce cas, vous devez vraiment veiller à l’élaboration des documents pouvant permettre d’évaluer rapidement votre héritage. Vous devez vous référer au plutôt à un notaire, car il a l’habileté de vous donner un coup de main.

De plus, vous devez faire appel à un spécialiste d’immobilier si l’évaluation immobilière d’une succession dépasse une valeur de 5000 euros. La compétence du notaire est aussi importante dans d’autres cas.

Les critères pour l’évaluation d’une maison pour une succession

Pour évaluer la valeur de leurs biens, les héritiers doivent prendre en compte certains aspects. Ces derniers peuvent être en lien avec l’environnement du logement et ses caractéristiques.

Les caractéristiques du logement

Pour évaluer à sa juste valeur le logement, les héritiers doivent tenir compte :

· La surface du logement

· L’espace du stationnement

· Le nombre de chambres

· Le garage, le sous-sol et la cave

· Le jardin, la piscine, la terrasse

· L’isolation thermique et la note énergétique du logement

Si cela vous parait difficile, vous pouvez faire recours à un spécialiste de l’immobilier.

La situation de la maison

C’est l’un des critères importants, car il vous permet d’évaluer le logement en mètre carré. C’est le motif pour lequel, l’administration fiscale avec l’aide d’autres administrations a pris de mesures. Vous avez la création d’un site qui vous permet de connaitre le prix du mètre carré en fonction de la situation géographique.

Voir également  Que savoir sur la modélisation BIM sous Revit?

Le déroulement de l’évaluation d’une maison pour une succession

Vous devez savoir que vous disposez au plus d’un an pour régler les interrogations de succession comme l’évaluation des biens du défunt. C’est donc dans cette période que vous devez déposer les documents au notaire. Ce dernier pourra vous établir le bilan complet des propriétés incluses dans l’héritage. C’est après cette étape que la succession pourra être dressée en prenant compte de l’existence du testament ou non. De plus, vous devez notifier dans vos documents l’existence d’un héritier indirect ou non. Ce qui permettra au notaire de faire la liste des héritiers.

Vous pouvez bénéficier des héritages avec réduction. C’est le motif pour lequel vous devez bien détailler les biens afin de bien évaluer la valeur des biens. L’exonération intervient quand vous avez un lien direct avec le défunt. L’exonération peut varier entre 1600 et 105 000 dollars. Ils seront enlevés de la valeur nette que doit recevoir chaque héritier. L’exonération de 105000 dollars est réservée aux enfants et aux parents. Les frères et sœurs du défunt bénéficieront d’une exonération de 15 900 euros. Pour les neveux et nièces, ça sera de 7900 euros.

Vous devez savoir que le notaire a la possibilité d’utiliser deux méthodes pour l’évaluation de vos biens immobiliers. Dans le premier cas, le notaire vous donnera des documents nommés avis de valeur. C’est une estimation pas assez approfondir qui est basé sur une estimation en ligne et son savoir dans le domaine. Cependant en tant qu’héritier vous pouvez faire recours à des spécialistes immobiliers. Les frais de prestation du spécialiste dépendront de la période passée pour le traitement de votre dossier. Il se peut que cela varie, mais le prix ne change pas. De plus, la loi a exigé un cout fixe pour les dossiers de déclaration de succession. Pour les biens dont les valeurs vont jusqu’à 30 000 euros, le notaire recevra un pourcentage de 0,435%.