mercredi 6 juillet 2022 il est 06h32
Comment devenir un garagiste professionnel ?

Pour devenir garagiste, il faut suivre une formation pour devenir mécanicien de maintenance. Sa fonction est de réparer et d’entretenir la mécanique, la pneumatique et l’électrique des véhicules. Aujourd’hui, ce métier a beaucoup évolué, surtout après l’apparition des voitures électriques. Il est important d’avoir des compétences et le diplôme requis pour pouvoir exercer ce métier.

Quelles sont les fonctions d’un garagiste ?

Un garagiste ou mécanicien va réparer, contrôler, démonter un véhicule et régler son système mécanique. Il doit être capable d’arranger les problèmes et d’entretenir tous les types de véhicules et de marques différentes. Il est indispensable d’avoir les compétences qu’il faut pour exercer le métier de mécanicien. Aujourd’hui, les garagistes sont même considérés comme des mécaniciens techniciens de maintenance automobile. Ils suivent en effet l’évolution des équipements électroniques, notamment l’ordinateur de bord, le système ABS, la climatisation, l’airbag, etc.

Un garagiste ne fait pas que l’entretien automobile comme la vidange ou le graissage, un professionnel sait également faire des travaux sur :

  • le moteur ;
  • l’embrayage ;
  • la boite de vitesse ;
  • la suspension ;
  • les freins et les roues ;
  • l’essieux ;
  • l’embrayage ;
  • l’équipement électrique.

Le mécanicien va alors effectuer un diagnostic pour localiser la panne. Si le problème vient d’une pièce, il devra l’enlever et la remplacer, il continue avec les réglages, puis il fait un test dans le garage ou sur la route. Un garagiste peut travailler comme salarié dans un garage, à son compte, dans un centre de réparation ou dans l’armée de terre. Celle-ci recrute chaque année environ 16 000 mécaniciens.

Ce qu’il faut savoir, c’est que ce métier demande certaines conditions physiques, car un mécanicien devra être capable de rester dans des positions pas très confortables sur de longues durées pour accéder à l’intérieur des véhicules et il devra supporter les différentes odeurs d’huile et d’essence qui s’en échapperont.

Que faut-il comme diplôme pour devenir garagiste ?

Il existe beaucoup de formations possibles pour devenir garagiste. Il est possible d’avoir le niveau CAP et de faire un CAP maintenance des véhicules avec option voitures particulières. Vous pouvez faire mention complémentaire MC en maintenance des systèmes embarqués de l’automobile, MC en maintenance des moteurs Diesels avec leur équipement, où MC réalisation de circuits pneumatiques et oléohydrauliques. Pour accéder à ces MC, il vous faut d’abord le CAP, puis vous les aurez en une année.

Voir également  La réparation d'un véhicule peut-elle être refusée par un garagiste ?

Si vous avez le bac, vous pouvez opter pour un Bac pro MV en maintenance de véhicules avec options voitures particulières ou bien un FCIL la maintenance automobile de collection et de compétition. Mais si vous avez un bac +2, vous pourrez choisir un BTS MV maintenance des véhicules avec option voitures particulières ou le FCIL pour mécanicien de véhicule de compétition.

De plus, il existe des formations de professionnalisation qui sont également très nombreuses comme le CQP certificat de qualification professionnelle. On retrouve alors plusieurs CQP en fonction de votre spécialité ou de ce que vous voulez ajouter à vos compétences comme le CQP opérateur spécialiste service rapide ou le CQP contrôleur technique et bien d’autres encore.

Quel est le salaire moyen d’un garagiste et quelle peut être son évolution ?

Un garagiste débutant qui travaille dans un petit garage reçoit à peu près le SMIC tandis qu’un garagiste qui travaille chez un concessionnaire a un salaire de 1 600 euros. Mais ce salaire se fait aussi en fonction du diplôme initial du garagiste et de l’endroit et la région où ce dernier travaille. Si par exemple, son garage se situe dans une grande ville comme Paris, son salaire sera automatiquement plus conséquent et si un garagiste travaille à son compte en tant qu’artisan, il peut gagner un salaire allant de 2 500 euros à 4 500 euros par mois.

Un mécanicien garagiste peut évoluer et faire carrière. En effet, il peut par exemple devenir chef d’atelier et avoir plus de responsabilités. Un garagiste qui commence chez un concessionnaire et qui gagne de l’expérience peut par la suite travailler à son compte, ce qui serait une très bonne évolution. Ce dernier peut aussi se diriger vers des postes plus spécifiques comme contrôleur technique ou électronicien auto.

La mécanique de compétition est également un bon domaine dans lequel il est possible de se spécialiser.