samedi 13 août 2022 il est 19h21
Pourquoi est-ce important d’isoler ses combles ?

La façade, les murs intérieurs, les portes, les fenêtres, le sous-sol… Autant d’éléments qui sont responsables de la perte d’énergie de votre logement. Pourtant, il y a quelque chose qui est encore plus énergivore : les combles.

Si vous ne les isolez pas thermiquement comme il se doit, vos factures de chauffage seront toujours à la hausse en hiver. Et en été, les factures de climatisation ne seront pas mieux.

Pourquoi faut-il isoler ses combles ?

La meilleure solution pour le confort thermique de la maison est l’isolation des combles. Cela permet d’avoir une chaleur de qualité meilleure, et de faire des économies de 30 % sur les factures de chauffage. C’est aussi un pas pour s’inscrire dans une démarche écoresponsable en relation avec la transition énergétique et les économies d’énergie.

En outre, c’est la première étape des travaux de rénovation énergétique à entreprendre dans une maison.

Isoler ses combles pour commencer une rénovation énergétique

Même si vous investissez dans un système de chauffage avec haute performance thermique et thermostat programmable, vous économies d’argent et d’énergie resteront bien maigres si les combles aspirent encore de la chaleur.

Les 30 % de fuites de chaleur relevées dans les combles ne sont pas négligeables. L’isolation des combles n’est donc pas une option de rénovation énergétique, mais bel et bien une priorité. Qu’il fasse chaud ou froid dans votre région n’est pas une excuse, car l’isolation a autant d’intérêt pour que contre la chaleur.

Une fois que vous aurez mené à bien l’isolation de vos combles perdus ou habitables, tout investissement que vous ferez par la suite gagnera tant en rentabilité qu’en efficacité.

Comment isoler ses combles ?

Tous les combles ne peuvent avoir la même isolation. Celle-ci va différer en fonction de la nature de vos combles :

  • Des combles perdus inhabitables ;
  • Des combles aménageables ;
  • Des combles aménagés.

Même si les techniques d’isolation diffèrent, c’est généralement par l’intérieur qu’on s’y prend. Souvent, on utilise des rampants pour isoler des combles aménagés, une sorte d’isolant en forme de plaque ou de rouleau à agrafer sur l’intérieur de la toiture.

Par contre, si c’est pour isoler des combles perdus, on va choisir le soufflage de flocons d’isolants sur le sol. On doit choisir entre l’épandage manuel, le soufflage mécanique ou le rouleau ou panneau à déposer directement au sol.

Il va sans dire qu’isoler des combles perdus est plus simple, plus rapide et moins cher que l’isolation de combles aménagés.

Voir également  Devenir un peintre franchisé

Quel matériau choisir pour isoler ses combles ?

Il y a un large choix de matériaux à utiliser comme isolant pour des combles perdus ou aménagés. Pour faire un choix parmi tous les isolants proposés dans le commerce, basez-vous sur vos exigences et les besoins de votre toiture.

Vous trouverez des isolants d’origine minérale, végétale ou animale. Retenez que dans 70 % des logements français, l’isolant utilisé est la laine de verre, mais vous pouvez porter votre choix sur l’un des isolants suivants :

  • La laine de roche avec une isolation thermique et contre les incendies, l’eau et les sons ;
  • La laine de coton de mouton ou de chanvre, des isolants 100 % naturels ;
  • La ouate de cellulose, un isolant aussi écologique que performant ;
  • Le liège expansé, un isolant naturel très efficace.

Sachez qu’en dehors d’adapter l’isolant à votre toiture, vous n’aurez pas besoin d’entreprendre de gros travaux de pose. En fonction de votre toit (type, forme, taille,…), vous pourrez choisir entre des panneaux, des rouleaux ou de l’isolant en vrac.

Combien coûte l’isolation des combles ?

Dans le coût de l’isolation des combles, on compte le prix de l’isolant et le tarif des travaux. Ces coûts peuvent varier en fonction de l’entreprise qui effectue les travaux, de la nature de l’isolant et de la surface à isoler.

En moyenne, il faut compter 20 à 50 € par m² si l’isolation est pour des combles perdus. On compte 50 à 270 € par m² pour l’isolation de combles aménagés. On voit vite que l’écart de tarifs est flagrant. En dépit de cela, les prix sont vite rentabilisés, car après l’isolation, les économies de factures seront assez importantes. En général, on compte 5 ans pour rentabiliser son isolation.

De plus, il est possible de bénéficier d’une des 4 aides financières proposées par l’Etat pour réduire le prix des travaux d’isolation :

  • Le CITE (Crédit d’Impôt de Transition Energétique) de 30 % ;
  • L’éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ) ;
  • Les aides locales et régionales ;
  • Le Pacte Energie Solidarité.