mercredi 6 juillet 2022 il est 06h14
Que faire lors d’un litige avec un garagiste ?

Les litiges avec un garagiste concernent le plus souvent des réparations mal effectuées ou alors des tarifs appliqués trop haut. Ce genre de désagrément est malheureusement monnaie courante, et nous ne savons pas toujours comment réagir et que faire. Mais nous allons vous éclairer dans cet article afin que vous puissiez connaitre les mesures et la procédure à suivre.

Quelles sont les principales causes de litige avec un garagiste ?

Vous n’êtes pas le (la) seul(e) à avoir un litige avec votre garagiste, c’est le cas de beaucoup de monde.

Les litiges avec votre garagiste peuvent avoir deux raisons :

  • Les augmentations des coûts ;
  • Le non-respect des obligations lors des réparations sur le véhicule.

En ce qui concerne l’augmentation des coûts, il faut savoir que le devis doit être fait avant de commencer les réparations. Une fois le devis est validé, il va devenir un contrat entre les deux parties.

Ce contrat signifie que le garagiste sera être tenu de respecter les tarifs du garagiste qui y sont indiqués, et le propriétaire du véhicule sera tenu à régler la totalité. Si l’une des parties n’a pas respecté son engagement, alors on parlera de litige.

En ce qui concerne le non-respect des obligations. Parmi elles figure l’obligation de résultat. Ce qui veut dire que les réparations effectuées sur le véhicule devront être réalisées correctement. Si les réparations ont été mal faites et que ces dernières auront causé une panne ou un accident, le client pourra recontacter le garagiste et lui demander de procéder à une autre réparation de la voiture. Mais si le garagiste refuse, alors le client pourra donc entrer en litige avec le garagiste. Et si le garagiste a constaté d’autres réparations à faire sur le véhicule, il devra en informer le propriétaire qui acceptera ou refusera de les faire réparer, mais le devoir du garagiste aura été de conseiller le client.

Il faut également savoir que si le garagiste n’informe pas le propriétaire que les autres anomalies pourraient être dangereuses pour le conducteur, alors il pourra être passible de poursuites judiciaires.

Règlement à l’amiable en cas de litige avec le garagiste

Essayez d’éviter les conflits au maximum, et privilégiez le règlement à l’amiable dans un premier temps.

Voir également  Comment déterminer les tarifs horaires d'un garagiste ?

Commencez par demander des explications détaillées, une fois que ces dernières auront été données, vous pourrez discuter avec votre garagiste afin de trouver le meilleur compromis.

Ici, il serait avantageux pour vous de refaire les réparations aux frais du garagiste, ou alors de réduire au maximum les frais des réparations surtout si ces dernières sont le fruit de la discorde.

Que faire s’il n’y a pas de compromis entre le garagiste et le propriétaire du véhicule ?

Si après vos efforts, aucune solution à l’amiable n’a été trouvée, alors vous devrez vous tourner vers la protection juridique. Ceci est prévu dans le contrat d’assurance. Ce sont des juristes qui vont s’occuper de régler ce problème le plus rapidement possible.

Dans le cas où vous n’avez pas bénéficié de cette protection, alors il va vous falloir contacter la direction générale de la concurrence, mais aussi de la consommation et de la répression des fraudes. Il faut savoir que dans les deux cas, il faudra recourir à un tribunal.

Afin que vous puissiez y voir plus clair, nous vous présentons un liste des instances les plus concernées :

  • Si le litige concerne un montant inférieur à 4000 euros : le juge de proximité s’occupera de l’affaire ;
  • Si le montant du litige est de 4000 à 10 000 euros : le tribunal d’instance le prendra en charge ;
  • Si le montant est supérieur à 10 000 euros : le tribunal de grande instance s’occupera de cette affaire.

Enfin, le procureur de la République pourra aussi être saisi dans le cas d’une réparation mal faite et défectueuse et qui malheureusement aura occasionné une perte de contrôle de la voiture.

Il est préférable de régler les litiges avec votre garagiste à l’amiable, et considérer les poursuites judiciaires comme étant le dernier recours. C’est pour cela que le choix d’un bon garagiste fiable et de bonne réputation vous évitera beaucoup de problèmes plus tard.

Vous en savez maintenant plus sur la façon de régler un litige avec votre garagiste.