Comment faire la pose d’une lame de terrasse en composite ?

Une terrasse en bois composite est une excellente façon d’aménager son extérieur, une idée à la fois charmante et surtout bien solide. Et si vous êtes un peu bricoleur, vous pouvez même vous occuper de la pose vous-même sans devoir engager d’artisan. Si le principe vous intéresse, nous vous proposons dans cet article un petit guide afin de bien réussir la pose de vos lames de terrasse en composite.

Les préparations à faire avant la pose des lames

Avant de commencer à travailler, il est important de se renseigner sur les règles d’urbanisme en vigueur dans votre région. Dans certains cas, notamment lorsque votre terrasse dépasse une certaine surface, ou bien est surélevée, vous aurez besoin d’avoir un permis de construire. Ce genre de détails est très important et peut vous sauver beaucoup de temps et de problèmes.

Ensuite, lors de vos achats, il faut faire attention à la qualité des lames et leur couleur. Des lames en bois composite sont naturellement plus chères que d’autres matériaux, cependant elles sont aussi plus solides et esthétiques. Il est également conseillé d’acheter ses lames et ses lambourdes chez la même marque afin de ne pas avoir de souci de compatibilité. Un autre point important est la couleur des lames. Un composite de couleur foncée va capter la chaleur du soleil plus facilement et chauffer rapidement. Tandis qu’un composite de couleur claire va refléter les rayons et risque de vous éblouir. Il faut favoriser une couleur pastel, un peu sombre mais pas trop, afin de maximiser le confort.

Un autre point est de choisir un jour où la température est aux alentours des 18°C. Le bois se dilate avec la chaleur et se recroqueville lorsqu’il fait trop froid. Donc pour poser ses lames dans des conditions idéales, il faut préférer des températures ambiantes et moyennes.

Les types de sols sur lesquels on peut poser des lames en composite

Une autre question qui peut se poser est : si l’on peut poser sa terrasse sur n’importe quel type de sol. La réponse est oui, mais il faut prendre ses précautions selon la terre avec laquelle on doit travailler.

Par exemple, pour un type de sol meuble, cela rajoute quelques travaux de préparation supplémentaire. La stabilité est très importante pour une terrasse, le sol en dessous doit donc être plat et sans risque de glissement. Il faut donc prévoir des travaux de terrassement, du nivelage et du tassage pour obtenir une terre susceptible de porter la terrasse, et de garantir sa robustesse. Cela peut faire perdre un peu de temps également, puisqu’on ne peut pas directement passer à la pose ; il faut laisser une marge de temps sécuritaire entre les travaux de la terre et ceux de la terrasse.

En ce qui concerne le sol dur par contre, il facilite grandement la tâche. Surtout si l’on parle d’une dalle en béton, qui est le sol idéal pour porter des lambourdes et des lames en composite. Il n’est pas nécessaire de labourer ou de retravailler la terre, puisqu’un sol dur offre déjà une certaine stabilité qui va simplifier la pose de la terrasse.

Les étapes de la pose des lames en composite

Alors, afin de passer à la pose des lames en composite, il faut commencer par s’équiper de l’outillage nécessaire et pertinent. Casque et lunette de protection, perceuse, un mètre, une scie et un redresseur de lames.

Ensuite, il faut suivre les étapes suivantes :

  • Installation des lambourdes périphériques ;
  • installation des lambourdes intérieures ;
  • fixation des lames ;
  • finition et nettoyage.

En ce qui concerne la fixation des lames, il existe plusieurs façons de s’y prendre. Cela dépend des conseils du fabricant et du matériel fourni. Vous pouvez utiliser un profilé de départ, des clips de départ dans le cas où vous en avez reçu lors de l’achat des lames, ou bien encore vous pouvez visser les lames directement sur la première lambourde. Ce qui est important, c’est que les lames soient bien perpendiculaires au mur et que le vissage soit bien droit. Un point à ne pas négliger est de laisser une petite distance, de quelques millimètres, entre les lames pour laisser une marge de dilatation.

Une fois les lames installées, il ne reste plus qu’à poser les cornières pour finir proprement. Et vous voilà en possession d’un belle terrasse d’extérieur en composite.