samedi 13 août 2022 il est 19h27
Des astuces pour poser l’isolation des combes de votre maison

Pensez à choisir la meilleure technique d’isolation qui vous garantira un confort thermique adéquat pendant toutes les saisons de l’année. De plus, grâce à cette opération, vous serez réjoui par les économies faites sur vos prochaines factures.

A travers notre article, nous vous présenterons les divers types de combles, les isolants disponibles ainsi que les multiples techniques de pose d’isolation des combles. Bonne lecture !

Poser l’isolation des combles : le type des combles et le choix de l’isolant

Selon l’espace que vos combles abritent, on peut distinguer les combles aménageables qui peuvent servir d’espace de vie, avec une hauteur d’au moins 1.80 m, et les combles perdus non-habitables qui sont généralement réservés au rangement à cause d’une hauteur très faible ou d’une charpente trop volumineuse.

Le cas des combles perdus

La liste des isolants disponibles est la suivante :

  • Laine de verre en vrac ou en rouleau ;
  • Laine de roche en vrac ou en rouleau ;
  • Polyuréthane en mousse ;
  • Ouate de cellulose en vrac ;
  • Laine de bois en vrac.

Pour un choix économique, optez pour la laine de verre. Etant moins coûteuse, elle est l’isolant le plus utilisé. Comme choix technique, vous pouvez choisir entre la ouate de cellulose et la laine de bois. En intermédiaire, la laine de roche est une bonne alternative étant un produit maîtrisé et de bonne densité. Par contre, les isolants pétrochimiques, comme le polystyrène ou le polyuréthane, sont à écarter, car ils ne sont pas performants en été.

De manière générale, il vous suffit d’opter pour un isolant souple dont le coefficient lambda est bas, en rouleaux classiques de 18 ou de 14 cm d’épaisseur. Quant à la méthode d’isolation, elle va se faire par soufflage, par pose de panneaux rigides, en déroulant le matériau isolant ou en adaptant la méthode dite de « soufflage ».

Le cas des combles aménageables

Voici les isolants les plus communs :

  • Les laines minérales : la laine de roche ou la laine de verre, disponibles en panneaux à dérouler ;
  • Les isolants synthétiques : le polystyrène ou le polyuréthane ;
  • Les isolants naturels dits biosourcés d’origine végétale, animale ou issus du recyclage : laine de chanvre, laine de coton, liège, etc.

Le choix de l’isolant se fera selon l’espace habitable, la configuration de la charpente et le climat local. Quant à l’isolation des rampants, deux méthodes s’offrent à vous : isoler en simple ou en double couche par de la laine de verre ou de roche, en panneaux rigides ou semi-rigides.

Voir également  Comment faire la pose d'une lame de terrasse en composite ?

Les différentes techniques pour poser l’isolation des combles

Découvrez, dans ce qui suit, les techniques diverses et variées, rapides et efficaces pour l’isolation de vos combles. Vous aurez juste à les adapter selon l’isolant choisi, son accessibilité et le type des combles.

Isolation par soufflage

C’est la technique à adopter quand on est en présence des combles perdus difficiles d’accès. Elle est facile à mettre en œuvre et est réalisée en un temps record. Elle consiste à employer une machine souffleuse qui va souffler l’isolant broyé en vrac.

Isolation par épandage

Elle est idéale pour les petites surfaces accessibles. Ici, l’isolation est manuelle et nécessite l’utilisation d’un râteau pour égaliser l’isolant.

Isolation par pose de panneaux

C’est une méthode moins fameuse, car coûteuse, mais elle ne reste pas moins performante. Elle consiste en la pose de panneaux rigides ou semi-rigides faits de liège, de polystyrène et de polyuréthane. Elle a l’avantage de procurer une isolation sonore.

Isolation par pose de rouleaux

L’isolation se fait par deux couches superposées et croisées d’un isolant semi-rigide, ce qui apportera une meilleure résistance thermique. Additionner l’isolant muni d’un pare-vapeur sur le plancher permettra de remédier aux problèmes d’infiltration et d’humidité.

Isolation des combles par sarking

Elle consiste à fixer l’isolant sur une planche placée entre le toit et la charpente. Elle est privilégiée pour les travaux de construction ou de rénovation, pour n’importe quelle pente de la toiture.

Les recommandations à suivre pour poser l’isolation des combles

Pour bien réussir votre isolation, considérez les conseils suivants :

  • Prenez en considération les critères de performance pour le choix de votre isolant ;
  • Privilégiez un choix de qualité ;
  • Privilégiez l’isolation au chauffage ;
  • Aérez convenablement vos combles ;
  • Optez pour une isolation performante, mais non-encombrante.

Votre isolation se fera d’abord par la réalisation d’un plan de pose, la mise en place verticale de l’isolant entre les chevrons et finira par la pose de l’isolant de la seconde couche muni d’un pare-vapeur.