mercredi 6 juillet 2022 il est 04h55
Quelle assurance choisir pour votre micro entreprise ?

Vous avez l’intention de créer votre micro-entreprise ou de devenir auto-entrepreneur afin de vivre de votre activité libérale, mais de nombreuses questions d’ordres administratifs apparaissent. Les plus courantes consistent à savoir quelles sont les assurances auxquelles vous avez l’obligation ou non de souscrire afin de protéger votre activité. Retrouvez ici des éléments de réponse pour comprendre toutes les offres d’assurance indispensables pour votre statut de micro-entrepreneur. Vous pourrez trouver et définir les types d’assurances qui correspondent le mieux à vos besoins en tant que micro-entreprise. Quelles sont les assurances obligatoires auxquelles vous devez souscrire pour votre micro-entreprise ?

Les assurances obligatoires pour les micro-entreprises

La Responsabilité Civile Professionnelle

En tant qu’auto-entrepreneur, la souscription à une assurance du nom de Responsabilité Civile Professionnelle (RC Pro) est obligatoire. En effet, le micro-entrepreneur est une personne physique qui effectue une activité principale ou complémentaire dans le secteur commercial, artisanale ou libérale. Il constitue à lui tout seul une entreprise à part entière et de ce fait est exposé à de nombreux risques. Étant tenue pour seul responsable en cas de problèmes, cette dernière prend en charge tous les dommages causés à un tiers par le biais de votre activité que ce soit pendant la prestation ou après la livraison. En effet, comme tout micro-entrepreneur vous êtes le responsable des dommages provoqués lors de la prestation de service. Le RC Pro est une assurance obligatoire pour :

– Les professions libérales relatives à la santé, la beauté, le bien-être, le sport, les loisirs, la culture, etc.

– Les professions artisanales réglementées (plombier, pâtissier…)

– Les métiers liés au transport et à automobile

– Les activités libérales dans la construction, le BTP, l’habitation et l’immobilier

– Les professions réglementées dans le secteur administratif, juridique et financier (avocat, expert-comptable, intermédiaire en assurance, conseiller financier…)

– Les agences de voyages

L’assurance RC Pro vous accorde une aide et vous couvre de nombreux risques encourus dont : le retard accidentel de livraison, une erreur ou une omission, la violation des droits de propriété intellectuelle et même un cas de litige avec un client. De plus, vous êtes en mesure d’obtenir des offres adaptées à votre chiffre d’affaires ainsi qu’à votre type d’activité.

Les autres assurances obligatoires et propres aux différents secteurs d’activités

En dehors de l’assurance de responsabilité civile professionnelle, d’autres assurances vous seront certainement imposées selon votre secteur d’activité. Il s’agit par exemple de la responsabilité civile décennale obligatoire dans le secteur du bâtiment. Elle a pour but d’assurer la couverture de la réparation des dommages et intérêts pouvant atteindre un ouvrage jusqu’à 10 ans après la fin officielle des travaux. Un justificatif est d’ailleurs exigé de certains maîtres d’ouvrage comme garantie avant le début des travaux.

Voir également  Assurance entreprise obligatoire

Il en est de même dans le secteur de la santé civile médicale qui touche les autos entrepreneur du secteur de la santé, l’assurance des marchandises sous température régulée, pour les marchandises et matériels transportés dans le domaine du transport… Pour trouver les assurances obligatoires dans votre domaine d’activité, obtenez plus de renseignements auprès des organismes professionnels de votre secteur d’activité, dont le CCI ou la Chambre des métiers ou auprès des sociétés d’assurance spécialisées.

Les assurances facultatives mais utiles pour les micro-entreprises

Les assurances du matériel de travail (véhicules de fonction et locaux)

Enfin, si vous disposez d’un véhicule de fonction destinée aux transports du matériel, aux déplacements dans le cadre professionnel optez pour une assurance voiture professionnelle. Cette garantie vous permettra d’obtenir une indemnisation en cas d’accident, de dommages sur votre personne ainsi que sur le matériel transporté pendant l’accident.

En outre, si vous disposez de local servant à stocker vos biens en tout genre, l’assurance multirisque prend en compte plusieurs garanties en cas de risques pouvant détruire, endommager ou nuire aux matériels, aux bâtiments et autres (vol, vandalisme, incendie, dégâts d’eau…)

La protection juridique professionnelle

Le micro-entrepreneur étant livré à lui-même, il peut malheureusement être exposé à des litiges en tout genre. L’assurance de protection juridique professionnelle vient à point nommé afin d’assurer la protection de ce dernier et en couvrant les besoins en information juridiques, en défense et la prise en charge de frais liés aux procédures judiciaires.

L’assurance perte d’exploitation

En cas de suspension ou d’arrêt d’activité pour des raisons indépendantes de votre volonté comme les sinistres, cette garantie permettra de vous rembourser les pertes financières notamment en chiffre d’affaires occasionnées par le ralentissement de vos activités.