mercredi 6 juillet 2022 il est 07h01
Pourquoi se retourner contre son garagiste ?

Il est désormais difficile d’imaginer sa vie sans voiture. En effet, ce véhicule nous est indispensable et facilite la vie quotidienne, en assurant de nombreux déplacements. Cependant, il arrive que ce dernier présente quelques défaillances, qu’il s’agisse d’une panne de moteur ou bien d’une roue crevée, la voiture est sujette à de nombreux problèmes techniques qui peuvent même survenir en pleine route, d’où la nécessité de faire appel à un mécanicien automobile. Ce dernier se charge d’effectuer les réparations de votre voiture et fait en sorte de contrôler son système de fonctionnement. Dans certains cas, il arrive que les réparations soient mal faites et que vous vous en rendiez compte juste après avoir payé le garagiste. Alors, que faire dans ce cas-là et est-il possible d’être remboursé ?

En quoi consiste le travail d’un garagiste ?

Le métier de garagiste de mécanicien automobile consiste à effectuer des réparations automobiles, et cela, en contrôlant, régulant et réparant des pièces de la voiture qui présentent une quelconque défaillance, dont le moteur, les freins, la boîte de vitesses, l’embrayage, ainsi que l’appareillage électrique de cette dernière. Le garagiste s’occupe également de la vidange et du graissage du véhicule et effectue des tests diagnostiques afin de vérifier son fonctionnement.

La réparation automobile incombe au garagiste divers compétences, telles qu’une habilité manuelle et une bonne condition physique afin de s’atteler correctement aux tâches de réparations qui demandent de grands efforts physiques.

Ce dernier doit également faire preuve d’un grand savoir-faire et de détenir un bon sens de la communication afin d’attirer de nombreux clients et d’instaurer une relation de confiance avec eux qui se traduit par une fidélisation. Par ailleurs, le garagiste doit rester à l’affût de toute innovation technologique en matière d’automobile dans le but de développer ses compétences et son expertise.

Le salaire d’un garagiste dépend de plusieurs facteurs, dont son expérience professionnelle et la région où il se trouve, mais en moyenne, ce dernier perçoit un salaire de 4 000 euros par mois, suivant la fréquence de son activité.

Dans quels cas se retourner contre son garagiste ?

La réparation d’un véhicule peut être inefficace. De ce fait, il arrive que votre garagiste ne fasse pas son travail correctement, mais rassurez-vous, car vous n’êtes pas tenu de payer la réparation une seconde fois, car ce dernier est soumis à ce qu’on appelle « une obligation de résultat » une clause contractuelle comprise entre le garagiste et son client, surtout dans les cas suivants :

  • La panne persiste juste après avoir récupéré la voiture du garagiste.
  • D’autres problèmes techniques apparaissent.
Voir également  Combien de temps un garagiste peut-il garder une voiture ?

Ainsi, le client a droit à un dédommagement de la part du garagiste, car l’exécution de la réparation n’a pas été correctement effectuée, par ailleurs, le client n’est pas tenu d’apporter une preuve qui démontre que la panne persiste, sauf si cette dernière survient longtemps après la première réparation.

La garagiste peut échapper à cette responsabilité dans le cas où il fournit la preuve irréfutable qu’un cas de force majeure l’a empêché de bien mener sa réparation, ce qui peut s’avérer difficile.

Que faire pour se retourner contre son garagiste et comment éviter cela ?

Afin d’engager la responsabilité d’un garagiste dans une réparation efficace de votre voiture, deux options s’offrent à vous, vous pouvez soit vous adresser directement à lui, en lui faisant savoir que la panne persiste toujours ou bien, vous pouvez lui envoyer une lettre recommandée, lui détaillant les problèmes que présente votre véhicule.

Dans le cas où ce dernier se déleste de ses responsabilités et refuse de vous dédommager, vous pouvez alors contacter un avocat qui vous représentera auprès de l’intéressé, vous devez, bien évidemment, toujours garder des preuves de la première opération, telles que des factures, des devis, des photos.

Afin d’éviter la survenue d’un éventuel litige, vous devez prendre quelques précautions au préalable, et cela, avant d’entamer les moindres opérations. Vous devez, avant tout, demander un ordre de réparation, indépendamment du fait que votre véhicule soit toujours sous garantie, vous devez également demander à votre garagiste de fournir toutes les preuves qui sont liées à la réparation de votre voiture, dont principalement des factures. Par ailleurs, vous pouvez lui demander de faire une attestation d’honneur qui démontre son engagement à vous rendre toutes les pièces de la voiture dans le cas où elles sont remplacées.