mercredi 6 juillet 2022 il est 07h48
Comment est calculée la TVA d’un garagiste ?

Si vous avez un véhicule, vous aurez sans doute tôt ou tard besoin d’en faire l’entretien ou d’effectuer certaines réparations, ce qui fera sans doute grimper votre facture, et ce, principalement à cause de la TVA. Si vous voulez en savoir plus sur la TVA d’un garagiste, lisez bien notre article.

Pourquoi est-ce qu’il y a toujours une différence de TVA entre les prestataires ?

Le montant de la TVA en France varie selon le type d’établissement et les services proposés. D’ailleurs, le tarif de la réparation est différent en fonction de chaque garagiste, surtout quand vous allez vers un mécanicien indépendant qui travaille à son compte. Si ce dernier a le statut d’autoentrepreneur, il aura alors l’opportunité d’avoir une exonération de la TVA. En revanche, le client n’est pas obligé de payer cette taxe, de plus, elle ne figure pas sur la facture. Il est donc important de demander un devis et de se renseigner sur la TVA au préalable avant de choisir son garagiste.

Par contre, les garagistes qui ont un autre type de statut sont soumis à une TVA de 20 % applicable sur différents services de vente. Ensuite, ce taux sera ajouté au prix hors taxes qui sera alors fixé par le garagiste qui s’occupe de la réparation.

Donc le prix total de la réparation de votre véhicule dépend principalement du montant de la TVA. Faites donc un devis gratuit et comparez s’il le faut les différents services sur Internet.

Une baisse de la TVA pour la réparation des véhicules est-elle à prévoir ?

En France, la réparation automobile coûte cher, il faut prévoir un budget conséquent pour pouvoir en payer la totalité. D’ailleurs, de nombreux automobilistes préfèrent investir dans un nouveau véhicule plutôt que de payer des réparations. Le gouvernement français a alors parlé d’une éventuelle baisse de la TVA pour la vente de pièces détachées et des activités de réparation. Cette initiative est très intéressante, car cette habitude fait vraiment mal à ceux qui doivent réparer leur voiture et surtout aux garagistes qui se retrouvent parfois avec un manque de clients. De cette manière, le montant des réparations serait tout de même moins conséquent pour les conducteurs et ces derniers feraient plus appel aux professionnels pour s’en occuper.

Voir également  Où commence la responsabilité d'un garagiste ?

Cependant, il y a une condition pour bénéficier de cette réduction du taux de la TVA, il faut que la voiture apparaisse sur la liste des service concernés par cette démarche et cette liste ne contient que quelques cas seulement. Le gouvernement a prévu un taux de 5,5 % pour la réparation de véhicule, mais il doit donner son accord définitif pour que cela soit appliqué et cette idée ne parait pas encore envisageable.

Comment choisir son garagiste en fonction de son prix ?

On sait que les tarifs qu’appliquent les garagistes indépendants sont libres. Cependant, ils sont obligés d’afficher ces prix en TTC à l’entrée de leur établissement pour que les clients aient une idée du budget qu’il leur faut et de leurs horaires de travail. Cet affichage doit mentionner le mode de calcul de ces prix et détailler les coûts en fonction des horaires et de la prestation. Lorsque vous faites appel à un garagiste, il n’est pas obligé de vous faire un devis directement. Toutefois, il est recommandé d’en exiger un, de cette manière, vous saurez combien pourraient vous coûter ses services.

Par contre, si vous signez un devis et que vous êtes d’accord sur le prix proposé, le garagiste s’engage à vous faire payer le prix exact de la facture. Néanmoins, en fonction des garagistes, la demande d’un devis peut être payante, mais seulement si vous avez été prévenu à l’avance.

Si vous ne demandez pas de devis, il est conseillé de demander un ordre de réparation. C’est un document qui sera rédigé en double contenant l’identité du client, la date, le type du véhicule, la nature de la réparation, le coût probable et le délai d’immobilisation de la voiture. Par ailleurs, la facture qui sera remise au client doit être en double et doit contenir :

  • le nom du client et de l’établissement avec son adresse ;
  • la date et le lieu des réparations ;
  • un décompte détaillé ;
  • le mode de calcul ;
  • le montant total hors taxes et TTC.

Ainsi, vous pourrez comparer les différents garagistes et leur mode de facturation pour mieux faire votre choix.